Le Pan

Goûtez au moins une fois a la chique de betel ou pan, ce masticatoire que les Indiens acceptant volontiers a la fin des repas car il facilite la digestion des nourritures trop grasses et, disent-ils, purifie le sang . Il était d’usage, autrefois, de laisser le soin a chaque convive de confectionner son pan, car c’était pour eux une manière de manifester comment ils avaient apprécié le repas. Ceux que I’on vous servira dans les restaurants indiens sont fabriques avec un mélange d’épices, de noix d’arec et de chaux , le tout étant enveloppé dans une feuille de betel , maintenue enroulée par un clou de girofle. Les pan sont a l’origine de ces taches rouges sur les trottoirs qui font partie du décor de I’Inde et que I’on remarque autour de la bouche de nombreux Indiens après I’heure des repas. On fait des pan de toutes sortes différentes.
Les noix d’arec sont coupées a l’aide d’un casse- noix particulier: on en trouve d’anciens et de forts beaux dans les boutiques d’antiquités