Les sports en Inde

Le cricket, lègué par les Anglais, est la passion des jeunes indiens au même titre que le football en Europe. L’équipe nationale brille sur les terrains internationaux et les meilleurs joueurs sont élevés au rang de stars comme Sachin Tendulkar.

Le pays s’unit pendant certains matchs suivis par tous les indiens durant des rencontres avec l’équipe du Pakistan ou de l’Angleterre. Les rencontres internationales se déroulent d’octobre à avril dans différents stades indiens. La vente des billets est annoncée dans les journaus quelques semaines avant le match. L’inde remporta sa première qualification en 1952 contre l’Angleterre à Chennai.

Le Polo eut ses grandes années en Inde jusqu’à l’indépendance puis il disparu peu à peu faute de moyens. C’est l’empereur Akbar qui aurait pour la première fois fixé les règles du jeu. Elles furent ensuite modifiées par un régiment de cavalerie Britannique dans les années 1870. Aujourd’hui, ce sport revient à la mode avec le retour de sponsors important? Il y a des match à Delhi, Jaipur, Calcutta…
Le football est plus populaire au Nord Est au Bengale, à Goa et à Kerala. Toutefois, le Championnat d'Inde de football n'existe que depuis 1996. Récemment, le tennis a gagné en popularité, en particulier grâce à la jeune joueuse professionnelle Sania Mirza. Le jeu d'échecs, considéré généralement comme originaire de l'Inde, progresse également du fait de l'augmentation du nombre de grands maîtres indiens. L'Inde est la source de la discipline historique et religieuse du yoga, et également de l'art martial antique, le Kalari Payattu.